Si l’homme est un perpétuel funambule
entre l’éphémère et l’éternel,
le flamenco est une façon d’être et d’exister,
« el flamenco es una manera de ser y estar »

Karine Gonzalez
Soledades

Soledades, création du chorégraphe Jesús Hidalgo est pensée pour trois danseuses flamenca donnant ainsi une nouvelle vision de deux mondes chorégraphiques distincts. S’inspirant très librement de La casa de Bernarda Alba, œuvre de Federico Garcia Lorca, cette chorégraphie nous parle de la solitude, de l’enfermement et de l’isolement de trois femmes dans un décor qui se module. Solitude et sensibilité, complicité et sensualité constituent un univers féminin où la présence de l’homme est palpable par son absence.
Voir agenda & infos sur : archipel.


Mentions légales